Galileo un projet européen de système de positionnement par satellites

Galileo un projet européen de système de positionnement par satellites

Galileo un projet européen de système de positionnement par satellites

Plusieurs pays européens se sont concertés en 1998 à Bruxelles pour lancer les bases d’un réseau transeuropéen de positionnement de navigation avec comme principal objectif la mise en place d’un système de navigation par satellite dénommé Galileo. Plusieurs lancements ont déjà eu lieu pour constituer une constellation composée de plusieurs dizaines de satellites, et qui sera la base du système Galileo. Il offrira une qualité de service améliorée en comparaison du GPS américain dont les pays d’Europe souhaitent ne plus dépendre. 

Le financement de Galilieo

Le coût du projet européen de navigation par satellite, Galileo, est naturellement élevé mais il s’agit d’un partenariat public privé au départ, mettant à contribution des entreprises et consortiums, ainsi que l’Union Européenne. Finalement, sur décision du parlement européen, c’est l’Union Européenne qui prendra en charge le financement uniquement public de Galileo. De ce fait, Galileo sera sous contrôle civil et non militaire comme c’est le cas avec le GPS américain par exemple. 

galileo.jpg

Comment Galilieo a été mis en place ?

Le système européen de positionnement par satellite Galileo se met progressivement en place à travers des étapes spécifiques qui ont débuté depuis quelques années. Pour la partie espace, huit satellites sont déjà en orbite et un prochain lancement est prévu pour septembre 2015. D’ici à la fin de cette même année, le nombre total de satellites passera à  12. L’objectif du projet Galileo étant de disposer d’une constellation de 30 satellites à terme. Pour la partie contrôle au sol, des services de soutien et industriels sont assurés notamment par l’Agence Spatiale Européenne. De même, deux centres de sécurités liés au projet seront installés l’un en France à Saint-Germain-en-Laye et l’autre à Swanwick en Grande bretagne. Le premier servira de centre principale et le second sera utilisé comme centre redondant. 

galileo-systeme-de-positionnement-par-satellite.jpg